Projet d’amélioration de la filière caprine - Fatick - Sénégal

Visite d’une délégation d’élus de la Région Poitou-Charentes à Fatick du 2 au 6 novembre 2015

Depuis la mise en place de la réforme territoriale sénégalaise qui a vu l’avènement des Conseils Départementaux, le partenariat de coopération décentralisée entre la Région Poitou-Charentes et le Conseil Régional de Fatick a disparu avec la suppression de la collectivité locale sénégalaise.
Les quatre projets de la coopération ont ralenti puis arrêté leurs activités à partir de des élections de juin 2014.
En 2015, seul le PAFC a pu poursuivre ses activités avec le portage et la mise en oeuvre par l’ARECAF.
La visite de Madame Ségolène ROYAL, ancienne présidente de la Région Poitou-Charentes et actuelle ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, au Sénégal en juillet 2015 a relancé la dynamique de coopération entre les deux Régions confirmée par la visite à Fatick d’une délégation d’élus et de techniciens de la Région Poitou-Charentes du 2 au 6 novembre 2015.
Les objectifs affichés de cette visite sont :

  • instaurer un dialogue avec les nouveaux élus de la région de Fatick pour faire connaissance et pour renouer des liens entre les deux régions
  • dresser le bilan et les perspectives du PAFC et PRODER (programme de développement des Energies Renouvelables)
  • valider la poursuite des activités du PAFC dans ce nouveau contexte
  • étudier la mise à l’échelle de certaines actions du PAFC dans le cadre du CIMEL

Après des rencontres politiques, des réunions techniques et des visites de terrain, la semaine s’est soldée par la signature d’un accord cadre de coopération décentralisée entre la Région Poitou-Charentes et les 3 Conseils Départementaux de la Région de Fatick.
Le PAFC se poursuivra de la même manière qu’en 2015 avec un portage français par la FRESYCA et sénégalais par l’ARECAF. La mise à l’échelle de certaines actions notamment l’identification des chèvres et l’appui du CIMEL avec l’électrification solaire de l’unité de transformation ont été entérinés. Une convention entre le ministère de l’élevage et des productions animales et les deux associations professionnelles d’éleveurs l’ARECAF et la FRESYCA devrait être signée d’ici fin 2015.